royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

après 43 ans à l’assistance des coureurs, le groupe d’Annecy Mavic remercié au profit de japonais



Le 19 janvier dernier, ASO l’organisateur du Tour de France a annoncé qu’il changeait de partenaire pour porter assistance aux coureurs en course. Le groupe d’Annecy « Mavic » après 43 ans, est remplacé.  « Décu, mais pas abattu » le groupe réagit et entend bien se relever

Depuis son siège à Annecy en Haute-Savoie, le tout nouveau  PDG de Mavic, Jean-Michel Bourrelier, a appris la nouvelle avec un brin d’amertume, surtout « blessé » de voir affichée la perte du marché du Tour de France cycliste au profit d’une société japonaise, «  sans un mot de remerciement » pour le partenaire historique Mavic.

C’est le 19 janvier qu’ ASO l’organisateur du Tour de France cycliste a confirmé qu’il changeait de partenaire et remplaçait Mavic par le japonais ShimanoRoad

 

 

 

Pour Jean-Michel Bourrelier qui a repris en juillet dernier l’entreprise en grande difficulté après une liquidation judiciaire, c’est certes la perte d’une vitrine exceptionnelle, c’est aussi pour toutes les équipes du service course, une page d’histoire qui se tourne.

Jacques par exemple a fait toute sa carrière dans les coulisses du Tour et s’assied avec un serrement au coeur au volant de la toute première voiture jaune d’assistance neutre (toutes équipes confondues) : « Mavic a créé l’assistance. On fait partie de la légende du Tour. Avant qu’on arrive, les coureurs avaient juste un boyau et une pompe, ils s’arrêtaient sur le bord de la route pour réparer ».

Sur sa page Facebook, il retrace l’histoire des « mythiques voitures jaunes qui ont font leur apparition lors de Paris-Nice pour la première fois, en 1973. Mavic venait de créer l’assistance neutre au peloton sans disctinction de sponsor, nationalité ou classement, et devenait ainsi la pierre angulaire du cyclisme dans le monde.

 

 

 

 

 

In 1973, the iconic Yellow cars of Mavic appeared at the Paris-Nice cycle race for the first time. Mavic has just…

Publiée par Mavic sur Jeudi 21 janvier 2021

 

 

« Une page se tourne entre Mavic et ASO. Cela ne change en rien notre passion pour le sport, notre passion du service que nous offrons et notre volonté de réussir. Nous restons au coeur du vélo et souhaitons nous rapprocher encore plus de nos clients et de tous les passionnés de vélo. » écrit le PDG de Mavic qui, beau joueur, souhaite bonne chance à son concurrent japonais, Shimonaroad, qui sur sa page Facebook annonce pour sa part la nouvelle, et la couleur de ses voitures…bleues.

 

Qu’ils soient en jaune ou dernier, nous prenons soin des coureurs dans vos courses préférées Nous sommes fiers…

Publiée par Shimano-Road sur Mardi 19 janvier 2021

 

 

Un retour aux Fondamentaux, et un défi à relever

Jean-Michel Bourrelier bien sûr ne cache pas sa déception  » On pensait avoir trouvé une issue favorable lors de la dernière négociation, mais ce n’est pas totalement une surprise, et nous avions un plan B » dit-il.

Le groupe va se reconcentrer sur son coeur de métier, la fabrication de la roue de vélo, et « continuer à porter assistance en course sur des épreuves populaires, plus modestes, mais aussi plus nombreuses. On s’appuie sur le savoir-faire de Mavic qui est sans équivalent. On n’abandonne pas l’assistance en course qui fait partie de notre ADN. »

 

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source France 3

Related posts

elles sont femmes et guides de haute montagne de la Compagnie de Chamonix Mont-Blanc

adrien

« pas que les bébés chats qui ont besoin de vous », une association appelle à l’adoption des « vieux chats »

adrien

une plainte déposée contre des médecins des Alpes et du Rhône

adrien