royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

après la CRS Alpes, les secouristes du PGHM d’Annecy se font eux-aussi voler du matériel


Les secouristes du PGHM d’Annecy ont été victimes de vol, ce mardi 14 décembre, alors qu’ils débutaient leur entraînement au pied des pistes du Semnoz, en Haute-Savoie. Des tenues de gendarmes et du matériel de secours posés près du front de neige ont été dérobés.

Quatre jours après les dégradations et vols opérés sur les véhicules de la CRS Alpes en Savoie, c’est au tour des secouristes du PGHM d’Annecy d’être victimes d’actes malveillants.

Ce mardi 14 décembre, alors qu’ils s’apprêtaient à débuter leur entraînement de début de saison au pied des pistes du Semnoz, ils se sont rendus compte que des sacs personnels déposés près du front de neige, à quelques mètres des véhicules avaient disparu.

« Toutes les voitures de gendarmerie étaient garées sur un parking public, il y avait du monde. Et nous étions tous en tenue, donc clairement identifiables, à 10 mètres de là. On a été surpris du culot de la personne qui a pris ces sacs vers midi, et depuis, on ne les a pas retrouvés », commente le capitaine Etienne Rolland, commandant du PGHM d’Annecy.

Parmi les affaires volées : des tenues de gendarmes, des affaires personnelles, un détecteur de victimes d’avalanche mais aussi du matériel de secours appartenant à un médecin du Samu présent pendant l’entraînement.  

En revanche, les véhicules n’ont pas été dégradés, contrairement à ceux de la CRS Alpes.

Michel Lanne, membre du PGHM et présent au moment du vol, a laissé éclater sa colère sur les réseaux sociaux. « Après les dégradations sur les véhicules de nos copains de la CRS Montagne durant un secours en montagne la semaine dernière… l’écœurement de se dire qu’il existe des gens capables de voler 3 sacs et des tenues de gendarmerie à 15 mètres de 10 gendarmes« , écrit-il sur Instagram peu après les faits.

« Les sacs personnels étaient déposés à proximité du front de neige avec les vestes de la gendarmerie rangées à l’intérieur, donc on n’est pas sûr que le ou les voleurs savaient à qui appartenaient ces affaires, tempère le capitaine Rolland. Habituellement, on est plutôt bien perçus par le public car on fait partie de la branche secours de la gendarmerie, mais on n’est pas à l’abri de comportements individuels. »

Difficile de savoir s’il s’agit d’un vol opportuniste ou d’un acte malveillant envers les forces de l’ordre. Toutefois, le vol des tenues de gendarmes a été signalé en interne. Et les secouristes dont les affaires personnelles ont été dérobées se réservent le droit de porter plainte à titre individuel à la fin de l’entraînement.





Source France 3

Related posts

Une annécienne mène la 1ère expédition écolo dans l’Arctique pour étudier l’impact des particules fines sur les glaciers

adrien

stoppé par la crise du Covid, le déneigement des grands cols des Alpes a repris

adrien

en Haute-Savoie, quels enjeux et qui sont les candidats dans votre canton ?

adrien