royalparcevian.com
Haute Savoie

connaissez-vous le bicycode, ce système de marquage pour lutter contre les vols de vélos ?



Et si vous faisiez marquer votre vélo pour le retrouver plus facilement en cas de vol ? Une opération gratuite de marquage avait lieu vendredi à Annecy, consistant à attribuer un bicycode à chaque cycliste et son vélo.

En quelques secondes, le bicycode est gravé. Ce numéro unique est attribué à un vélo et son propriétaire pour se prémunir des vols. Gravé directement sur le deux-roues, il constitue une plaque d’immatriculation enregistrée dans un fichier national, accessible en ligne, mis à disposition des services de police et de gendarmerie.

« Dans un premier temps, ça permet déjà de dissuader le voleur. S’il voit ce numéro, il se dira : ‘mince, le vélo a été marqué’. C’est déjà un premier pas, estime Pauline Blang, responsable de la vélostation Vélonecy, le service de location de vélos urbains du Grand-Annecy. Ensuite, si la police retrouve le vélo, avec ce numéro, on va sur le fichier et on voit exactement à qui appartient le vélo. »

Et la file d’attente ne faisait que s’allonger, vendredi 2 octobre à Annecy où une opération gratuite de marquage a été menée. La demande est grande de la part des cyclistes qui redoutent une mauvaise expérience. Près de 400 vols de vélo ont été enregistrés à Annecy en 2019 contre 400 000 chaque année en France.

 

« Il y a de plus en plus d’utilisateurs de vélos et de plus en plus de personnes qui font attention, qui attachent bien leur vélo et qui essaient de se protéger contre le vol avec des assurances, des antivols et le marquage de vélo en plus », note le technicien loueur de Vélonecy, Arnaud Jacquot.

Malgré ces précautions, les mauvaises expériences ne sont pas rares. « Je l’ai accroché quelques fois dehors dans Annecy et j’ai retrouvé plusieurs fois le cadenas bien amoché, donc on a tenté plusieurs fois de me le voler », témoigne un cycliste venu faire immatriculer son vélo.

 

Un « cimetière » des vélos volés

En témoigne également le cimetière des vélos volés. Des dizaines de deux-roues saisis par la police, dont une vingtaine depuis juillet. Jamais réclamés, ils ne retrouveront peut-être jamais leur propriétaire, d’où l’intérêt du marquage de vélo.

« C’est vraiment un outil pour nous, à la fois pour recontacter les victimes pour qu’elles puissent déposer plainte quand on a interpellé le voleur de vélo. Ca arrive des fois, on interpelle le voleur mais on n’arrive pas à retrouver la victime, ça nous pose problème pour les suites judiciaires. Et quand on retrouve des vélos, on aime bien les restituer à leur propriétaire parce que c’est aussi pour ca qu’on travaille », ajoute Fiona Manenc, commissaire centrale adjointe à la police nationale d’Annecy.

Si les victimes ne se manifestent pas dans les trois mois, ces vélos seront donnés à une association. En moyenne, seuls 2% des propriétaires de vélo volé retrouvent finalement leurs précieux deux-roues.

 

Annecy : connaissez-vous le bicycode, ce système de marquage pour lutter contre les vols de vélos ?

 





Source France 3

Related posts

Livres de montagne : Catherine Destivelle publie un “Mont-Blanc pour les nuls” illustré

adrien

CARTE. Coronavirus COVID 19 : voici où se trouvent les 1240 malades hospitalisés en Auvergne-Rhône-Alpes

adrien

METEO. Pluie, chute spectaculaire des températures et neige en montagne, l’automne débarque en force

adrien