royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

de nouvelles restrictions dans les Alpes



Jeudi 25 mars, le ministre de la santé Olivier Véran a placé l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie sur la liste des départements en vigilance renforcée. Les préfectures concernées ont pris de nouvelles mesures afin de freiner la propagation du virus.

Les départements des Alpes font désormais partie des 24 départements placés en vigilance renforcée. Lors de sa conférence de presse le 25 mars, le ministre de la santé Olivier Véran a expliqué que cette liste indicative permettait d’accentuer le suivi de l’épidémie dans les territoires concernés. « Des moyens supplémentaires, en ‘contact tracing’ notamment, y sont désormais mis en œuvre« , a-t-il précisé.

Dès vendredi soir, les préfectures de l’Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie ont annoncé de nouvelles mesures restrictives pour limiter l’épidémie.

 

En Savoie

Avec une progression du taux d’incidence de 30% en une semaine, à 288 contaminations pour 100.000 habitants, « les conséquences sur l’hôpital commencent à se faire sentir« , et les autorités locales envisagent d’armer de nouveaux lits de réanimation.

Pour « en rester là » et « tout faire » pour ne pas « rentrer dans le club des départements en alerte maximale« , au nombre de 19 depuis jeudi soir, le préfet Pascal Bolot a décidé la fermeture des centres commerciaux de plus de 10.000 mètres carrés, ce qui concerne cinq établissements en Savoie (le centre-commercial de Chamnord et le magasin Castorama à Chambéry, le centre commercial Carrefour à Bassens, le centre commercial Géant à Albertville et le centre commercial Leclerc à Drumettaz).

Le préfet a également interdit vendredi la consommation d’alcool dans les rues de Chambéry et Aix-les-Bains, l’interdiction des braderies, et les livraisons après 22h pour « éviter des moments de convivialité qui dureraient trop longtemps et qui seraient prolongés par des livraisons« . Pascal Bolot a demandé aux forces de l’ordre un « contrôle strict » de ces mesures, en vigueur dès samedi.

 

En Isère 

Le préfet de l’Isère, département également placé sous surveillance renforcée depuis jeudi, a aussi annoncé dans un communiqué que les centres commerciaux de plus de 10.000 m2 ne pourront plus accueillir du public à compter de mercredi minuit.

La consommation d’alcool sur la voie publique est désormais interdite tous les jours entre 18h et 6h sur tout le département et à partir de 12h à Grenoble.

De plus, le port du masque est rendu obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus dans les communes iséroises de plus de 2.000 habitants, précise la préfecture.

 

En Haute-Savoie

Le taux d’incidence pour la Haute-Savoie est de 279,7 cas pour 100 000 habitants. Cela constitue une augmentation de plus de 60% en 15 jours. Un tel niveau n’avait plus été atteint depuis fin novembre 2020 lors du deuxième confinement. 

Face à ce constat, le préfet du département Alain Espinasse a lui aussi pris des mesures complémentaires. La vente et la consommation d’alcool sur les voies et espaces publiques sont interdites dans tout le département jusqu’au 30 avril inclus.

Les marchés non-alimentaires, les brocantes et les vides-greniers sont également interdits jusqu’au 30 avril.

Pour mémoire, les services des préfectures alpines rappellent que depuis le samedi 20 mars 2021, le couvre-feu évolue pour s’adapter au changement d’heure. Les sorties et déplacements sont interdits de 19h à 6h du matin sous peine d’une amende de 135€ et jusqu’à 3750€ en cas de récidive.

 





Source France 3

Related posts

Après un parcours héroïque en Coupe de France, quel avenir pour le club de Rumilly Vallières ?

adrien

des skis au Pop Art, le freestyle dans tous ses états

adrien

à Sallanches, les salariés de Rossignol « vraiment inquiets » en raison de la suppression de 61 postes

adrien