royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

début des travaux de reconstruction du pont Albert Lebrun, l’occasion de revoir la circulation en centre-ville


Il se trouve sur l’un des axes les plus fréquentés de la ville. Le pont Albert Lebrun à Annecy va être démoli puis reconstruit à l’identique. 10 mois de travaux sont prévus. Une déviation est mise en place. L’occasion de repenser la circulation en centre-ville pour les élus.

Le pont Albert Lebrun, construit en 1934 à Annecy, était devenu trop fragile pour supporter la circulation dense du centre-ville. Il va être démoli pour être reconstruit à l’identique. Dix mois de travaux sont prévus. Les automobilistes vont devoir changer leurs habitudes dans ce secteur.

 

Un chantier nécessaire

Le pont Albert Lebrun, situé à l’entrée de la vieille ville à proximité du centre Bonlieu et du Pâquier, supporte depuis 80 ans un trafic de plus en plus dense. Des investigations poussées, entreprises en 2018, ont révélé une corrosion importante. 

« On avait à l’époque des hypothèses de réparation explique Lionel Josserand, conducteur d’opérations pour la reconstruction du pont, il s’est vite avéré que ce n’était pas suffisant. »

L’ouvrage ne répond plus aux normes actuelles de construction et n’est pas structuré pour supporter le trafic actuel. Il va donc être démoli pour être reconstruit. Un chantier colossal qui va durer près d’un an.

 

Repenser la circulation en centre-ville

Les travaux, qui viennent de débuter, nécessitent déjà des aménagements de circulation. Deux voies sont supprimées et une déviation a été mise en place.

La circulation est perturbée dans le centre-ville à Annecy en raison des travaux de reconstruction du pont Albert Lebrun

La circulation est perturbée dans le centre-ville à Annecy en raison des travaux de reconstruction du pont Albert Lebrun

© France 3 Alpes

Pour faciliter les déplacements, le Grand Annecy met en place des solutions alternatives à la voiture. Pour les élus, ces travaux sont l’occasion d’entamer une réflexion pour repenser la circulation en centre-ville avec plus de bus et de vélos et moins de voitures. « On peut profiter de ces travaux pour changer les comportements« , confirme Marion Lafarie, maire adjointe en charge de la voirie et des mobilités actives.

En attendant, pour que les Annéciens ne soient pas quotidiennement bloqués dans les bouchons, des solutions sont proposées :

– 80 VAE (vélos en libre service) seront à disposition des courts trajets d’entrée de ville entre Sevrier, Annecy et Veyrier-du-Lac, avec un parking relais à Sevrier.

– La navette « Spéciale Sevrier » (NS) est créée entre le pôle d’échange de la gare et Sevrier (mairie), avec un bus toutes les heures.

– La collectivité triple l’offre sur les transports collectifs des lignes des rives du lac : 27 allers retours quotidiens sur la Rive Est (L60) et 43 sur la Rive Ouest (L50 A, B, C), de 5h30 à 23h00.

– Entre Leschaux et Saint-Jorioz, une nouvelle ligne Proxibus de transport à la demande (TAD) permet le rabattement sur la ligne 50 toutes les 1h30, de 6h30 à 18h25.Certaines adaptations du réseau de bus sont également engagées, la ligne 6 déplaçant son terminus de Colmyr à Bonlieu.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source France 3

Related posts

Municipales 2020 : ces 31 communes de Haute-Savoie qui voteront pour le deuxième tour le 28 juin

adrien

Avec la crise sanitaire et le reconfinement, les demandes de wwoofing explosent dans les Alpes

adrien

après deux saisons noires, les touristes italiens retrouvent les stations de ski, mais avec un protocole sanitaire strict

adrien