royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

découvrez le programme du Chamonix Film Festival du 9 au 13 juin



Du 9 au 13 juin, Chamonix consacre son premier festival à la montagne. Quatorze films-documentaires en compétition seront présentés au public auxquels s’ajouteront de nombreux ateliers, débats et conférences toujours sur le thème de la montagne.

« Plus qu’un festival de film, nous avons imaginé cet événement comme une grande fête de la montagne, de l’aventure et de sa culture« . C’est ainsi que les organisateurs du Chamonix Film Festival expliquent leur démarche.

Du 9 au 13 juin, la  « capitale mondiale de l’alpinisme » présente la première édition de ce tout nouveau festival consacré à la montagne.

Au total, quatorze films-documentaires seront projetés chaque soir au cinéma Le Vox. Un jury composé de cinq personnalités passionnées d’aventure décernera cinq prix lors de la soirée de clôture le dimanche 13 juin.

Chamonix Film Festival – official trailer from Chamonix Film Festival on Vimeo.

 

Quatorze films en compétition

Les films sélectionnés doivent « transmettre la culture montagnarde, l’histoire, l’héritage d’un patrimoine commun à tous les amateurs d’altitude » mais aussi « être vivants, humains, sensibles« , faisant appel « aux émotions fortes, inhérentes à la montagne« .

Parmi les films projetés, « Julia » de Jocelyn Chavy dresse le portrait de Julia Chanourdie, grimpeuse qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Ce film de 28 minutes sera diffusé le 10 juin à 19h.

Au même moment, dans une autre salle, le public pourra découvrir « Annapurna 1950 » réalisé par Johan Andrieux. Ce documentaire de 52 minutes est consacré à Herzog et Lachenal, les deux premiers alpinistes à avoir gravi un sommet de plus de 8000 mètres, l’Annapurna.

Autre exemple : « Le Mur de l’Ombre » d’ Eliza Kubarska. Ce film, diffusé pour la première fois en France, raconte l’histoire d’un Sherpa sollicité par un groupe d’alpinistes pour être porteur d’altitude  dans une tentative sur la face orientale, jamais gravie, de l’imposant Kumbhakarna (Jannu) dans l’est du Népal.

 

Ateliers et découvertes au cœur du « camp de base »

L’écrivain et voyageur Sylvain Tesson parraine cette première édition du festival. En plus des projections, le public pourra assister à des débats, des conférences et des ateliers qui seront organisés à l’hôtel Plan B, surnommé le « camp de base » pour l’occasion.

Des sorties en montagne avec des randonnées et des initiations à l’escalade sont aussi prévues sur inscription avec des guides professionnels. Les plus téméraires pourront même passer 24h au coeur du massif du Mont-Blanc avec un bivouac à 3300 mètres d’altitude. 

« Tout est plein ! Et il ne reste presque plus de places pour les projections, se félicite Anne Géry, en charge de la communication. C’est super parce qu’avec la crise on ne savait pas trop ce que ça allait donner et ça prouve que ça plait »

Les inscriptions et les réservations se font directement en ligne. Tout le programme du festival est disponible sur le site www.chamonixfilmfestival.fr. Vous pouvez également le consulter ci-dessous : 

Le programme du Chamonix Film Festival

 





Source France 3

Related posts

à Sallanches, les salariés de Rossignol « vraiment inquiets » en raison de la suppression de 61 postes

adrien

ce qu’il faut retenir du débat diffusé sur France 3 Alpes

adrien

le Conseil d’Etat peut-il autoriser l’ouverture des remontées mécaniques ?

adrien