royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

« la bande de copains » de Rumilly-Vallières affronte Toulouse en quarts de finale à Annecy



A la veille d’un match historique contre le Toulouse FC, adversaire de Ligue 2, les joueurs amateurs du GFA Rumilly-Vallières tentent de garder la tête froide. Le coup d’envoi de leur quart de finale de Coupe de France sera donné ce mardi à 18h45 au Parc des Sports d’Annecy. 

« J’ai l’impression qu’on ne réalise pas ce qui nous arrive, donc on prépare le match comme d’habitude ». A un peu plus de 24 heures du coup d’envoi de leur quart de finale de Coupe de France contre Toulouse, les hommes de Fatsah Amghar sont « étonnement calmes et sereins », « très concentrés », nous confie l’entraîneur de l’équipe de Rumilly-Vallières qui évolue en National 2. 

Les joueurs amateurs haut-savoyards auront fort à faire ce mardi au Parc des Sports d’Annecy face à une équipe professionnelle toulousaine qui évolue dans les premières positions de la Ligue 2, soit deux divisions au-dessus d’eux.

« La pression est sur Toulouse, nous on n’a rien à perdre, c’est que du bonus », continue Fatsah Amghar.

 

La programmation des 1/4 de Finale de la Coupe de France (20 et 21 avril) ! 🏆
Pronostiquez les résultats des 4 matchs pour gagner de nombreux cadeaux 👉 https://bit.ly/3uFuom7 🎁 PMU

Publiée par Coupe de France de Football sur Lundi 12 avril 2021


A la veille du match, repos et tests Covid

 

Ce lundi, l’effectif est au repos après un dernier entraînement effectué dimanche soir. Ils se sont soumis ce midi à de nouveaux tests antigéniques dont les résultats sont attendus pour dévoiler la composition de l’équipe qui entrera ce mardi sur la pelouse, pour, peut-être « créer l’événement ». « On est confiant, on est sur une belle dynamique. On aborde ce match sans pression, on a fait un beau parcours », ajoute l’entraîneur du club haut-savoyard qui a un peu « l’impression d’être dans la peau d’un coach professionnel avec toutes les sollicitations de la presse »

Pour se hisser parmi les huit derniers clubs à pouvoir prétendre à la Coupe de France, les pensionnaires de la quatrième division de football ont battu Annecy, club de National aux tirs aux buts, avant d’éliminer le Puy Foot 43, un club de niveau équivalent 4 à 0 en huitièmes de finale.

 


Cluster au sein du Toulouse FC

« Tous les tours précédents, on avait la pression, car on savait que c’était faisable. On aurait été déçu de ne pas passer », indique Fatsah Amghar. 

Les joueurs gardent la tête froide, même si la préparation de ce match entraîne beaucoup de changements dans leur routine. Ils évolueront à Annecy, dans un stade séparé des gradins par une piste d’athlétisme. 

« On aurait préféré jouer aux Grangettes (ndlr : le stade de Rumilly) parce qu’on aurait eu nos repères », explique Ludovic Jourdain, le directeur sportif. Pas facile non plus de préparer les séances vidéos face à un adversaire décimé par les cas de Covid.

« Quatre joueurs et un membre du staff technique » sont venus s’ajouter à la liste des sept Toulousains déjà forfaits pour le match en raison du coronavirus. « On ne sait pas à quoi s’attendre », ajoute Ludovic Jourdain. Les séances vidéos prévues demain après-midi devront donc tenir compte de ces changements de dernière minute pour « laisser au hasard un minimum de choses », « même s’il y a plein de jeunes joueurs » toulousains « qu’on ne connaît pas bien »

 

« Saisir sa chance, même si elle est faible »

« Faudra pas être ridicules. On a peut-être 5 à 10% de chances de passer face à Toulouse, il faudra saisir cette chance », indique de son côté Bernard Vellut, co-président du GFA Rumilly-Vallières. Même avec un effectif touché par la Covid, « ils ne vont pas venir pour admirer le lac ».

Grâce à son parcours en Coupe de France, le GFA a déjà l’assurance de percevoir 300.000 euros de primes de la part de la Fédération française de football qui ne seront pas réduits par les frais d’organisation du match en raison du huis clos. Une enveloppe loin d’être négligeable alors que le budget annuel du club de National 2 s’élève à 850 000 euros.

 


5000 billets vendus pour le match à huis clos


Seul regret, l’absence de public. « A Annecy, le stade aurait été plein et, là, ça va sonner creux. Il restera les coupures de journaux, les images TV mais pas de photos avec les supporters ou de la foule dans les gradins », déplore Bruno Piccon, co-président du club, à l’AFP.

Malgré tout, le GFA peut compter sur le soutien de toute la ville et de la région. 5000 billets virtuels ont déjà été vendus en ligne ce lundi, si bien que le club ouvre désormais la billeterie dans les virages. Le week-end dernier, les 1000 exemplaires du maillot collector imprimé pour l’occasion se sont vendus comme des petits pains, en quelques heures, au point de devoir repasser commande. « Il y a plein de gens extérieurs au club, au monde du foot, ou à la ville qui sont venus acheter le maillot et qui nous soutiennent. On sent un engouement », se réjouit Bernard Vellut. 

 

🎫 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗲̂𝘁𝗲𝘀 𝟱𝟬𝟬𝟬 derrière nos bleus ! 🤩

La joie du lundi : une nouvelle tribune qui affiche complet grâce à votre…

Publiée par GFA Rumilly Vallieres sur Lundi 19 avril 2021


Un club jeune qui veut rassembler au niveau régional


Car le GFA Rumilly-Vallières est un club jeune. Il « rassemble 650 licenciés et il est le fruit d’une première fusion constituée en 2016 entre Rumilly et Vallières, distants de quatre kilomètres, mais aussi deux petits clubs, Marigny-Saint-Marcel et Marcellaz-Albanais pour former un groupement d’équipes de jeunes », explique à l’AFP Bruno Piccon, l’un des co-présidents. « Au vu du succès de cette initiative, Rumilly et Vallières, lequel évoluait en Régionale 1, ont fusionné à leur tour en seniors, accédant rapidement en Nationale 3 puis en N2, il y a un an », poursuit-il. « Notre ambition est de nous stabiliser au plus haut niveau amateur. Le National 2 nous convient bien. Nous sommes encore un club neuf », poursuit le dirigeant.

Quelle que soit l’issue du match ce mardi, les Haut-Savoyards auront de quoi se réjouir. « On ne pensait pas en arriver là, trois ans après la fusion », ajoute Ludovic Jourdain, le directeur sportif. Dans le recrutement, « on essaye de rester au niveau régional. On veut rassembler tout l’Albanais (entre le lac du Bourget et le lac d’Annecy), la Savoie et la Haute-Savoie ». Des choix qui ont permis d’évoluer avec le même groupe depuis trois ans.

 

« Une bande de copains »

« C’est une bande de copains qui se connait bien, il y a une super ambiance », se félicite Ludovic Jourdain.

Une bande de copains amenée ce mardi entrer dans l’histoire du football. « C’est une expérience à vivre à 200 % », conclut l’entraîneur, Fatsah Amghar.

Le coup d’envoi du quart de finale de la coupe de France entre le GFA Rumilly-Vallières et le Toulouse FC aura lieu ce mardi à 18h45 au Parc des Sports d’Annecy.

 

🔵⚪️🔥J-3🔥⚪️🔵
[Coupe de France de Football – 1/4 de finale]
🆚 Toulouse Football Club
🏟️ Parc des Sports, Annecy
⚽ Coup d’envoi : Mardi, 18h45
📺 Eurosport
⛔️ Huis clos
Ensemble, écrivons l’histoire bleue !

Publiée par GFA Rumilly Vallieres sur Samedi 17 avril 2021

       





Source France 3

Related posts

Les plus belles randonnées à Evian Les Bains

administrateur

les habitants du Rumilly saluent l’exploit de leur club en Coupe de France

adrien

Les écologistes s’imposent à Lyon comme dans la région Auvergne Rhône-Alpes

adrien