royalparcevian.com
Haute Savoie

La Région Auvergne-Rhône-Alpes débourse près de 3 millions d’euros pour les petites et moyennes stations de montagne



Mardi 7 juillet, Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes était en déplacement dans la station de Super Besse, dans le Puy-de-Dôme. Il a annoncé le déploiement d’une aide de près de 3 millions d’euros pour les petites et moyennes stations de montagne.

 

Pas moins de 2,8 millions d’euros. C’est le montant que la Région Auvergne-Rhône-Alpes va débourser en faveur des petites et moyennes stations de montagne. L’annonce a été faite dans la station de Super Besse, dans le Puy-de-Dôme, ce mardi 7 juillet. Laurent Wauquiez, président (LR) de la région Auvergne-Rhône-Alpes justifie ce coup de pouce donné aux stations : « Je pense juste que c’est de la solidarité. Elles sont en difficulté sur une saison, on ne laisse pas tomber nos stations d’Auvergne. Cette décision a été prise en commun dans notre Région. Une petite station, chez nous, on ne la laisse pas de côté. Des stations comme Super Besse risquaient vraiment d’être fragilisées. Il faut que l’on sauve le Mont-Dore, qui a besoin de nous. Le Lioran a aussi besoin de reprendre un peu d’oxygène ».

Une saison difficile

La saison 2019-2020 a été marquée par deux phénomènes notables : d’une part un très faible enneigement en moyenne montagne et tout particulièrement dans le Massif Central et d’autre part la fermeture anticipée des stations le 15 mars dernier en raison de la crise sanitaire. Cela a engendré des chiffres d’affaires en chute libre. Or, selon la Région, le système assuranciel Nivalliance, mis en place par Domaines Skiables de France, n’est pas suffisant cette année pour amortir les pertes. C’est la raison pour laquelle la Région veut accompagner les stations indemnisées par Nivalliance avec l’octroi d’une subvention en investissement. Les stations ciblées sont les suivantes :
– celles ayant connu par un manque d’enneigement un chiffre d’affaires 2019- 2020 inférieur à 80 % du chiffre d’affaires de référence (moyenne des 3 derniers chiffres d’affaires).
– celles ayant connu en raison d’une fermeture anticipée un chiffre d’affaires 2019-2020 inférieur à 70 % du chiffre d’affaires de référence (moyenne des 3 derniers chiffres d’affaires).

Plus de 800 000 euros pour Super Besse

Super Besse, naturellement éligible à ce dispositif, sera la station qui bénéficiera le plus de l’aide régionale, à hauteur de 867 633 euros. Une décision saluée par Lionel Gay, maire (divers gauche) de Besse et président de la SAEM Pavin-Sancy : « C’est une aide adaptée aux difficultés que l’on a connues l’hiver dernier. Venir nous apporter un complément de revenu, à nous petites stations, est quelque chose d’important. Au-delà des annonces, nous sommes sensibles aux aides de développement pour l’investissement.  On est preneurs des aides du Département, de la Région parce que les territoires ont besoin de soutien. Les avoir à nos côtés est quelque chose d’indispensable ».

Un coup de pouce pour Le Mont-Dore

La station du Mont-Dore, en proie à de graves difficultés financières, va aussi bénéficier de ces aides. Patrick Déat, directeur de la station du Mont-Dore explique : « L’hiver a été compliqué car on a eu un manque de neige et surtout une météo exécrable. On a eu de la neige une semaine avant le COVID 19 et la fermeture de la station a tout arrêté. C’est vraiment dommage car une semaine avant on avait tout le domaine ouvert. Il n’y a pas de redressement judicaire au niveau de la station du Mont-Dore. On s’est réunis avec les banques et on est arrivés à trouver des solutions. Pour le moment, on sort la tête de l’eau et il faut espérer plein de neige cet hiver pour remonter les finances de la station ».

La nécessité de se diversifier

Concrètement, avec cette aide, il s’agira d’aider les stations sur des travaux de création, rénovation, extension ou aménagement, ainsi que pour l’acquisition de matériels destinés au développement du domaine skiable. Cela sera essentiellement les remboursements des emprunts liés aux remontées mécaniques qui constituent souvent le plus gros poste de dépenses pour les stations. Au-delà de ces annonces, les directeurs de stations de petite et moyenne montagne ont insisté sur la nécessité de la diversification de leurs structures, afin de pouvoir exister également au printemps et en été.
 

Liste des stations éligibles à l’aide de la Région
  • Plateau de Retord et du Haut Valromey (Ain)
  • Hauteville Lompnes (Ain)
  • La Loge des Gardes (Allier)
  • La Croix de Bauzon (Ardèche)
  • Le Lioran (Cantal)
  • Font d’Urle (Drôme)
  • Col de Rousset (Drôme)
  • Lus la Jarjatte (Drôme)
  • Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère)
  • Le Sappey-en-Chartreuse (Isère)
  • Saint-Pierre d’Allevard (Isère)
  • L’Alpe du Grand Serre (Isère)
  • Chalmazel (Loire)
  • Les Estables (Haute-Loire)
  • Super Besse (Puy-de-Dôme)
  • Mont-Dore/ Sancy (Puy-de-Dôme)
  • Chastreix Sancy (Puy-de-Dôme)
  • Praboure Saint Antheme (Puy-de-Dôme)
  • La Feclaz (Savoie)
  • Orelle (Savoie)
  • La Sambuy (Haute-Savoie)
  • Mont Saxonnex (Haute-Savoie)
  • Les Brasses (Haute-Savoie)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source France 3

Related posts

voici où se trouvent les 553 malades hospitalisés en Auvergne-Rhône-Alpes

adrien

PHOTOS. « Nourrir ici pour les gens d’ici », un néo-agriculteur crée une ferme urbaine à Annecy

adrien

voici où se trouvent les 463 malades hospitalisés en Auvergne-Rhône-Alpes

adrien