royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

Laser, le petit shetland disparu depuis 14 jours après un accident mortel en randonnée a été retrouvé !


C’est une très jolie nouvelle, presque inespérée! Grâce à la solidarité montagnarde, après 14 jours de recherches inlassables, Laser a été récupéré sain et sauf sur la montagne de Sulens ce matin. Il avait disparu lors d’un tragique accident de randonnée le 17 février dernier

Il aura fallu mener des opérations de recherches quotidiennes et interminables pour parvenir enfin à localiser et récupérer le petit shetland qui avait disparu le 17 février dernier, depuis ce terrible accident en randonnée au cours duquel sa maîtresse Céline, a été gravement blessée, et son amie a trouvé la mort. 

Ce jour-là, les deux petits chiens de Céline, la jeune rescapée, deux petits shetland, les accompagnaient. Guardian a pû être retrouvé le lendemain de la tragédie, après quelques recherches. Il était revenu de lui-même, « épuisé mais vivant », auprès de la voiture des jeunes randonneuses, garée sur un parking aux Monts.

Laser demeurait introuvable.

Retrouvé grâce à la solidarité montagnarde 

Les amis partis à la recherche de Laser avaient lancé un appel à « toutes les bonnes volontés en montagne ». Ils ont été entendus. « Ce qui a compté et nous fut  précieux » nous explique Benoit, joint par téléphone, « c’était d’avoir pu entrer en contact avec les bonnes personnes, celles qui avaient de l’expérience pour nous aider à ratisser un secteur aussi étendu, a fortiori en montagne ».

Les amis ont d’abord exploité chaque indice, chaque détail dont ils pouvaient disposer : « un 1er témoin qui lors de l’accident avait vu un chien s’enfuir en galopant vers la Combe, un second témoin qui pensait l’avoir aperçu du côté de l’Auberge des Bois ».

Chaque jour depuis l’accident, ils ont ratissé le secteur, en vain, jusqu’à dimanche dernier : « Nous avons reçu, entre autre, l’aide de la Fédé des chasseurs qui connaissaient parfaitement le secteur. Ils ont repéré des aboiements, lointains, trop lointains cependant pour qu’on les identifie. Ils avaient placé une vigie(…) nous sommes revenus le lendemain dans ce secteur ».

 « Nous avons même tenté ce qu’on appelle la reconnaissance animale , ne me demandez pas comment ça marche, nous n’avons pas vraiment saisi comment ça fonctionnait, une manipulation avec un pendule, comme les sourciers, ça a l’air assez magique, je sais pas si c’est ça qui a marché, en tout cas, ce jour-là, on a pu localiser Laser… » explique Benoit, une joie immense dans la voix, qui tient à remercier sur sa page Facebook,  « tous ceux qui permis de retrouver Laser, qui nous a fait courir, grimper, escalader, tomber…  qui nous a fait espérer, aimer, échanger, qui nous a fait tourner en bourrique, sortir de notre zone de confort et nous remettre en question , et qui nous a rassemblés autour de la valeur Solidarité » écrit-il.

 

Publiée par Lo Benny sur Mercredi 3 mars 2021

 

Récupéré par les Secours en Montagne

 

Laser se porte bien. Il va faire un bilan complet; au chaud chez le vétérinaire. Manifestement fatigué, il devraît vite se remettre. C’est en toute confiance et avec soulagement manifestement, à en juger par son regard, qu’il a été récupéré, encordé, et hélitreuillé par l’équipe de l’Association Départementale des Sociétés de Secours en Montagne de Haute-Savoie,  ( associée au PGHM et au SDIS 74 ) , et qui a aussitôt envoyé un message (ci-dessous) rassurant de sa santé : « et ce qui est chouette en plus, c’est que l’infirmière des secours de montagne qui était dans l’équipe ce matin, avait suivi Céline lors de son accident », conclut Benoit.

 

Laser, pris en charge par l'ADSSM74, est prêt à rentrer

Laser, pris en charge par l’ADSSM74, est prêt à rentrer

© ADSSM74

 





Source France 3

Related posts

dans l’académie de Grenoble, deux semaines pour « accompagner individuellement » les élèves

adrien

« Je préfère être lesbienne et heureuse, qu’hétérosexuelle et malheureuse »

administrateur

théâtres, cinémas, le monde de la culture retient son souffle face à un déconfinement incertain

adrien