royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

le « flou artistique » autour de l’application du pass sanitaire sur les plages payantes



L’application du pass sanitaire sur les plages n’est pas encore tranchée. Les baigneurs ne devraient pas avoir à présenter leur QR code à l’entrée des plages gratuites mais les textes restent flous pour les plages payantes. La décision revient pour l’instant aux collectivités locales.

Faudra-t-il présenter son QR code pour se rendre au bord des lacs alpins ? La question ne semble pas encore tranchée lundi 26 juillet, deux semaines après l’allocution d’Emmanuel Macron annonçant l’extension du pass sanitaire. Ce document, attestant d’une vaccination contre le Covid-19 ou d’un test PCR de moins de 48 heures, est déjà de rigueur pour accéder à certaines plages payantes. C’est le cas pour la plage municipale du Bourget-du-Lac en Savoie, ou celle de Saint-Jorioz autour du lac d’Annecy.

Au lac d’Aiguebelette (Savoie) où l’accès aux plages est également payant, pas de contrôle du pass sanitaire mais un grand « flou artistique » sur l’interprétation des textes. « La préfecture nous a indiqué samedi que le contrôle du pass sanitaire était recommandé mais pas obligatoire », indique Ludovic Ayot, directeur général des services à la communauté de communes du lac d’Aiguebelette (CCLA).

Mais la situation est susceptible d’évoluer d’ici la fin du mois, lorsque le décret d’application sera publié. Car les plages privées ont un statut qui fait débat, entre l’espace naturel – où le pass sanitaire ne sera pas requis – et l’établissement recevant du public (ERP) où le contrôle du QR code pourra être mis en place dans certains cas.

 

Décision en fin de semaine

Contactée, la préfecture de Savoie indique n’avoir « pas encore statué » sur cette question. « Nous sommes dans l’attente d’une réponse de la cellule interministérielle de crise qui doit nous parvenir en fin de semaine », ajoute-t-on au service communication. Ce retour doit permettre d’harmoniser l’application du pass sanitaire.

Un élément devrait cependant rester inchangé : la présentation du pass sanitaire ne devrait pas exigée sur les plages gratuites ne disposant pas de personnel à l’entrée pour le contrôler. Ce qui a incité certaines municipalités à mettre en place la gratuité. C’est le cas à Talloires-Montmin (Haute-Savoie), au bord du lac d’Annecy, où les zones de baignade sont accessibles librement depuis le 24 juillet.

La mairie dit avoir pris cette décision pour « éviter un report des usagers vers des zones de baignade non-surveillées – comme le port ou les bords de route – et ainsi de mieux sécuriser les accès au lac sur le territoire et se prémunir de débordements, comme cela a pu être le cas sur d’autres secteurs ». La gratuité des plages devait être mise en place à l’été 2022, elle a finalement été avancée « au vu du contexte ».

 





Source France 3

Related posts

suivez le débat diffusé sur France 3 dès 21h05

adrien

L’Ultra Trail du Mont Blanc 2021 aura bien lieu en août, avec pass sanitaire et certificat médical

adrien

l’Espagnol Manuel Merillas bat le record de vitesse d’ascension du mont Blanc, versant italien

adrien