royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

les bars et les restaurants devront fermer plus tôt le soir du réveillon


Face à la flambée des cas de Covid-19 et à la vague Omicron, la préfecture de Haute-Savoie a pris un arrêté, ce jeudi 30 décembre, pour imposer aux bars et restaurants du département une fermeture à 2 heures du matin le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Cette décision a déjà été prise en Aquitaine, en région parisienne, dans l’Est de la France… Ce jeudi 30 décembre, la préfecture de Haute-Savoie a pris un arrêté face à la cinquième vague de Covid-19 qui déferle en France : les bars et les restaurants du département devront fermer à 2 heures du matin le soir du réveillon du Nouvel An, vendredi 31 décembre.

« Tous les établissements recevant du public de type N (restaurant et débit de boisson), de type L (salle d’audition, de conférences, de réunions, des fêtes, des spectacles ou à usage multiple) et de type CTS (chapiteaux, tentes et structures) seront fermés à compter de 2 heures du matin, le samedi 1er janvier 2022 », précise le communiqué de la préfecture.

« Des contrôles seront effectués par les services de police et de gendarmerie », est-il indiqué. En pratique, rares sont les bars et restaurants à fermer après 2 heures du matin. Mais le soir du réveillon, de nombreuses dérogations sont habituellement autorisées à ces établissements.

Nous avons dépassé le taux d’incidence du début de crise.

Alain Espinasse, préfet de Haute-Savoie.

L’évolution de la situation préoccupe les services de l’État : la Haute-Savoie est actuellement le 5e département avec le taux d’incidence le plus élevé en France métropolitaine. Il a atteint 1 184,3 cas positifs pour 100 000 habitants, ce jeudi 30 décembre, selon les chiffres de la préfecture : « Nous avons dépassé le taux d’incidence du début de crise », a fait part le préfet Alain Espinasse, dans une conférence de presse organisée ce jeudi.

« Le nombre de personnes hospitalisées pour Covid-19 en Haute-Savoie a également explosé. Il s’établit à 253 au 30 décembre 2021 (contre 155 au 15 décembre 2021) dont 33 hospitalisées en réanimation. Vingt personnes sont décédées dans les 7 derniers jours », mentionne le document.

Toujours selon la préfecture, 3 850 nouveaux cas positifs au virus ont été détectés sur la journée du mercredi 29 décembre. La semaine dernière, ce chiffre s’élevait à environ 1 400 cas par jour.

Les conséquences sont déjà visibles dans les services hospitaliers : « Nous avons dû augmenter notre capacité de lits en service réanimation, qui compte historiquement 16 lits à Annecy. Là nous sommes passés à 33 et nous en auront 4 de plus la semaine prochaine. Nous augmentons ces capacités en mobilisant les personnels des blocs opératoires dont les opérations non-urgentes ont été reportées. Mais aussi grâce aux personnels des cliniques du bassin annécien qui viennent en renfort« , informe Sandrine Meilland Rey, directrice adjointe du centre hospitalier Annecy Genevois.

Par ailleurs, un premier arrêté préfectoral du 22 décembre a interdit, de 18 heures à 6 heures la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique, dans les espaces publics de plein air, et dans les marchés, y compris les marchés de Noël du département.





Source France 3

Related posts

L’Ultra Trail du Mont Blanc 2021 aura bien lieu en août, avec pass sanitaire et certificat médical

adrien

la région Auvergne-Rhône-Alpes enregistre à nouveau des excès de mortalité depuis le mois de septembre

adrien

à J+3, quels sont les résultats des sportifs d’Auvergne-Rhône-Alpes ?

adrien