royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

Livres de montagne : Catherine Destivelle publie un “Mont-Blanc pour les nuls” illustré


Durant la période de confinement Catherine Destivelle a publié 6 nouveaux livres. Parmi ses coups de coeurs : « Gravir le Mont-Blanc sans inquiéter ses parents » sort de l’ordinaire. Il verra le jour le 3 juin 2020 aux Editions du Mont-Blanc, la maison d’édition de l’alpiniste . 

Un livre pédagogique, humoristique et pratique pour ceux qui veulent découvrir la haute-montagne, avec à l’intérieur des topos, des conseils sur le matériel et des bons plans pour l’après-montagne et les festivités que cache le prestigieux massif.

« Il a été écrit par les Modestes, un groupe de jeunes auteurs qui ont découvert la montagne par eux même et qui font part de leur expérience et de leur parcours pour devenir autonomes en montagne », explique Catherine.

Tout est parti d’une première expédition au Mont-Blanc, en autonomie pour ces alpinistes en herbe qui ont eu l’idée de raconter leur périple et leur découverte de l’altitude. « Agnès, Emmanuelle et Kilian, partagent une passion commune pour la randonnée et, surtout, une envie de découvrir ensemble la haute montagne, précise l’éditrice. Comme d’autres, ils se sont heurtés aux difficultés de la pratique autonome de l’alpinisme et ils ont souhaité transmettre au lecteur leur passion, et surtout, leurs conseils pour l’aider à se lancer dans de premières ascensions ‘modestes' ».
 

© Victor Decamp
© Victor Decamp

Ce livre frais et instructif est une sorte de « Mont-Blanc pour les nuls  » qui s’adresse au grand public, écrit par des amateurs, éclairés par leur propre expérience de la montagne. On y apprend non seulement comment approcher sa majesté le toit de l’Europe (occidentale) par la voie royale, mais aussi par d’autres itinéraires. 

Un nouveau livre qui s’ajoute à la collection dense et variée de Catherine Destivelle et qui s’étoffe au fil des ans. « C’est difficile de trouver de vraies histoires, des récits authentiques, mais c’est ce que je recherche dans ce nouveau métier, quitte aussi à traduire des livres italiens, espagnoles ou anglais. » 
 

Un nouveau métier auquel elle se consacre à temps plein depuis 6 ans. Avec quelques « coups » dont elle est plutôt fier, comme la réédition d’Esaü de Philipp Kerr, l’auteur de la trilogie berlinoise, son meilleur coup, dit-elle, avec 10 000 livres vendus en 2 mois. « J’aime aller au bout des choses, comme en alpinisme à l’époque, alors je travaille beaucoup et je ne prends l’air que de temps en temps, pour me relaxer, en montagne ou en escalade. »

Malgré la pandémie et la mise au ralenti du pays, Catherine reste confiante. Grâce à Internet, son activité n’a pas trop souffert du contexte, même si elle s’attend à un chiffre d’affaire légèrement en baisse cette année. « J’ai la chance d’être dans une niche qui fait rêver les gens, mars et avril n’ont pas été catastrophiques et je ne suis pas inquiète financièrement. J’espère surtout que les Français prendront des vacances à la montagne cet été. »

Pour la première fois depuis six ans, Catherine Destivelle va enfin s’accorder deux à trois semaines de vacances au mois de juin. Elle a choisi le Verdon comme destination, histoire de retrouver la verticale des falaises et de respirer un peu.

 

Catherine Destivelle alpiniste et éditrice

Catherine Destivelle est née le 24 juillet 1960 à Oran.

Grimpeuse et alpiniste dans les années 80 et 90.

Pendant sa carrière en compétition, elle fut considérée comme l’une des toutes meilleures grimpeuses mondiales en libre et en solo intégral.
Elle est encore à ce jour la seule femme à avoir vaincu en solitaire les Grandes Jorasses, le Cervin et la face nord de l’Eiger.

Nommée Chevalier de l’ordre national du Mérite en 1993.

Nommée Chevalier de la Légion d’honneur en 2007.

À partir de 2011, avec Bruno Dupety, elle lance les Éditions du Mont-Blanc, spécialisées dans les livres sur la montagne et l’alpinisme.
 



Source France 3

Related posts

CARTE. Coronavirus COVID 19 : voici où se trouvent les 811 malades hospitalisés en Auvergne-Rhône-Alpes

adrien

voici où se trouvent les 595 malades hospitalisés en Auvergne-Rhône-Alpes

adrien

METEO. Orage, grêle, l’Auvergne-Rhône-Alpes en vigilance jaune

adrien