royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

METEO. Chutes de pluie record, neige en montagne, l’automne arrive avant l’heure dans les Alpes



C’était un peu l’automne avant l’heure ce week-end dans les Alpes. Après un été très chaud, les températures ont brusquement chuté. De fortes pluies ont concerné nos départements pendant trois jours et la neige a même fait son apparition dès 2300 mètres d’altitude.

De la pluie… beaucoup de pluie, des températures en chute libre et même de la neige, les Alpes ont brusquement plongé dans l’automne ce week-end. Des records de précipitations sont même tombés du côté de l’Oisans. Les premiers sommets blanchis ont envahi les réseaux sociaux.

« Ce lundi 31 août, les dernières averses devraient encore affecter les régions allant du Grand-Est vers la Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes, la limite puie-neige se situant vers 2300 m sur le nord des Alpes ». Dans son dernier bulletin, Meteofrance tourne ainsi la page automnale qui a particulièrement marqué l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie ce week-end. En montagne, la neige a été particulièrement remarquée par nos confrères de la Chaîne Meteo. Une neige présente dès 2100 mètres d’altitude dans les stations de l’Alpe-d’Huez, des Arcs ou encore de Tignes.

 

La station de Val-Thorens (Savoie), la plus haute d’Europe, n’a pas manqué non plus, sur sa page Facebook, de communiquer sur l’arrivée de la neige.
 
Quelques centimètres en station… et plus encore en altitude, comme en témoignent les photos relayées par le refuge du Promontoire, perché à 3092 mètres sur la face sud de la Meije, au coeur du Parc National des Ecrins.
 
Si les conditions de circulation n’ont pas réellement été affectées, la neige a quand même blanchi certaines routes et notamment celle du col de l’Iseran. Radio Val-d’Isère a tourné des images « rafraichissantes » du col de l’Iseran, « célèbre et redoutable col alpin du tour de France cycliste », même si cette année, comme le font remarquer nos confrères, « ce col ne verra aucun coureur le franchir ».
 

Si la neige a fait l’actualité en montagne ce week-end, en plaine, ce sont les fortes pluies qui se sont fait remarquer. Des précipitations abondantes dès vendredi 28 août et qui se sont prolongées le samedi. Sur la journée de vendredi, comme le note le site meteo-villes, « c’est sur la Savoie que la lame d’eau été la plus importante avec une moyenne départementale supérieure à 50mm (et même 80mm sur deux jours). La Drôme, les Hautes-Alpes, l’Isère, la Haute-Savoie et les Pyrénées-Orientales ont quant à eux dépassé les 30mm en moyenne durant cette même journée du 28″.

Toujours selon les chiffres publiées par meteo-ville, plusieurs postes de mesures auraient dépassé les 100 millimètres de pluie par mètre carré entre Isère, Savoie et Haute-Savoie. Le record absolu de précipitations aurait même été battu à Saint-Christophe-en-Oisans (Isère) où il serait ainsi tombé 101,3 millimètres en 24 heures !

Un « sacré arrosage dans les Alpes » pour le météorologue François Jobard qui évoque « 150 mm dans les Ecrins » en deux jours et « 80 mm en moyenne sur le département des Hautes-Alpes« . Selon lui, « Depuis 1957 ça n’était pas arrivé sur Juin/juillet/Août ».

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source France 3

Related posts

deux jeunes sauvés in extremis de la noyade dans les eaux du Fier pourtant interdites à la baignade !

adrien

Coronavirus et vacances : dans les Alpes, les stations de montagne misent tout sur la saison estivale 

adrien

Savoie et Haute-Savoie : quels enjeux à l’approche du second tour des élections municipales ?

adrien