royalparcevian.com
Haute Savoie

où se faire dépister près de chez vous en Auvergne-Rhône-Alpes



La campagne de dépistage massif du coronavirus COVID 19 fait partie de la stratégie nationale de lutte contre l’épidémie : repérer, tester et isoler les cas et les personnes contact. En Auvergne-Rhône-Alpes, 354 structures proposent de se faire dépister. Retrouvez-les grâce la carte ci-après.

En Auvergne-Rhône-Alpes, 354 établissements de santé proposent des tests RT-PCR par prélèvement nasopharyngé pour détecter les cas de coronavirus COVID 19. Le dépistage massif fait partie d’une stratégie nationale de lutte contre l’épidémie : « Repérer, tester, isoler » les cas positifs et leurs contacts. Fin août, le cap du million de tests hebdomadaires a été franchi en France. Pour atteindre cet objectif, la procédure pour se faire tester a été simplifiée : pas besoin d’ordonnance, ni même d’être symptômatique, il suffit d’en faire la demande : « Vous pouvez bénéficier d’un test de dépistage, à votre demande et sans prescription médicale, sans même présenter de symptômes. Il est intégralement pris en charge par l’assurance maladie. Ces dispositions sont également applicables aux personnes qui ne sont pas assurés sociaux », peut-on lire sur le site internet du gouvernement. Certains sites de dépistage reçoivent même les patients sans rendez-vous. L’ARS (Agence régionale de santé) d’Auvergne-Rhône-Alpes propose de retrouver tous les sites de dépistage sur  la carte ci-dessous :

Concernant l’Auvergne-Rhône-Alpes, 3 départements ont été placés en zone d’alerte renforcée : la Loire, le Rhône et l’Isère, selon le classement de virulence de l’épidémie annoncé par le Ministre de la Santé Olivier Veran. Ce classement comporte 4 niveaux : alerte, alerte renforcée, alerte maximale et état d’urgence sanitaire. Cinq autres département sont en zone d’alerte : l’Ain, la Savoie, le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire et la Drôme. Dans ces départements, les rassemblements privés sont limités à 30 personnes. A Grenoble, Lyon et Saint-Etienne, les bars fermeront au plus tard à 22 heures, les salles de sports et les gymnases doivent fermer et la jauge des rassemblements privés est abaissée à 10 personnes.

 

Une priorisation des tests 

Si le dépistage est accessible à tous, une priorisation a tout de même été mise en place afin de faciliter l’accès au test à ceux qui en ont le plus besoin et d’accélérer la réception des résultats : « Seront testés en priorité les personnes ayant des symptômes, les cas contacts et les personnels soignants ou assimilés », selon le ministère de la Santé. Les résultats des tests sont normalement communiqués 24 heures environ après la réalisation du prélèvement, cependant, le temps d’attente peut-être plus long : « Ces délais se sont allongés depuis le mois de septembre, de même que le temps nécessaire pour obtenir un rendez-vous, en raison de la grande affluence que rencontrent les laboratoires ». Les résultats peuvent être communiqués par le laboratoire par téléphone ou sur internet, voire par courrier, mais également par SI-DEP, le système d’information national de suivi du dépistage Covid-19. « En attendant les résultats du test, le patient suspecté d’être infecté doit rester confiné à son domicile et respecter rigoureusement l’ensemble des mesures barrière », alerte le ministère.





Source France 3

Related posts

Municipales 2020 : à Annecy, François Astorg et Frédérique Lardet officialisent leur alliance pour le second tour

adrien

voici où se trouvent les 470 malades hospitalisés en Auvergne-Rhône-Alpes

adrien

plus court mais hyper-montagneux, les meilleurs coureurs attendus avant le Tour de France

adrien