royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

Rotonde ferroviaire de Chambéry, château de Menthon-Saint-Bernard… Votez pour le monument préféré des Français


Trois sites ont été présélectionnés en Auvergne-Rhône-Alpes pour participer à l’émission « Le monument préféré des Français ». Les votes sont ouverts jusqu’au 11 juin pour les départager, le gagnant représentera la région.

Quel édifice représentera la région Auvergne-Rhône-Alpes pour devenir le monument préféré des Français ? Les votes sont ouverts pour départager trois sites présélectionnés dans la région avant la diffusion de l’émission de Stéphane Bern, sur France 3, à l’occasion des 38e journées européennes du Patrimoine.

Cette première phase de vote vise à élire le monument qui représentera notre région. Les participants ont jusqu’au vendredi 11 juin, midi, pour voter sur la page de l’émission. Puis les 14 monuments retenus en France seront de nouveau soumis au vote du public du 2 juillet au 23 juillet. Celui qui obtiendra le plus grand nombre de voix sera désigné monument préféré des Français et dévoilé lors de la diffusion de l’émission.

Pour vous aider à faire votre choix, voici une présentation des trois sites en lice en Auvergne-Rhône-Alpes.

 

La rotonde ferroviaire à Chambéry

La rotonde ferroviaire de Chambéry est en lice pour représenter la région Auvergne-Rhône-Alpes dans l'émission Le monument préféré des Français.

La rotonde ferroviaire de Chambéry est en lice pour représenter la région Auvergne-Rhône-Alpes dans l’émission Le monument préféré des Français.

© Vincent Isore / MAXPPP

C’est l’un des monuments emblématiques de la capitale savoyarde. Avec sa charpente métallique articulée, imaginée par Gustave Eiffel, la rotonde ferroviaire est un édifice unique en France. La plus grande jamais érigée. Elle a été construite entre 1906 et 1910 pour faciliter les manœuvres et l’entretien des locomotives. Sa coupole de 55 mètres de diamètre est entourée d’un anneau de 27 mètres de large.

Elle échappe aux bombardements des Alliés pendant la Seconde guerre mondiale et à une destruction envisagée par la SNCF en 1980. Quelques cheminots réussiront à convaincre le géant ferroviaire de conserver ce témoignage industriel, depuis restauré et entretenu. Encore utilisée pour l’entretien d’une cinquantaine de locomotives, elle est également ouverte au public pour des visites. Plusieurs locomotives électriques historiques y sont exposées.

 

Le château de Menthon-Saint-Bernard

Le château de Menthon-Saint-Bernard (Haute-Savoie) le 12 octobre 2017.

Le château de Menthon-Saint-Bernard (Haute-Savoie) le 12 octobre 2017.

© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Walt Disney s’en serait inspiré imaginer le château de La Belle au bois dormant. Surplombant le lac d’Annecy, le château de Menthon-Saint-Bernard est une demeure seigneuriale occupée par la famille de Menthon depuis dix siècles. Vingt-trois générations se sont succédé dans cette bâtisse de style néo-gothique.

A sa construction, au XIIe siècle, le château était composé de trois tours reliées par des chemins de ronde. Puis la maison forte évolue au fil des siècles, se transformant en lieu d’habitation à la Renaissance. Les chemins de ronde sont transformés en appartements, puis de vastes pièces lumineuses voient le jour sur la façade qui surplombe le lac. Le château compte aujourd’hui pas moins de 105 pièces sur quatre niveaux.

 

Le site Le Corbusier à Firminy

Le site Le Corbusier à Firminy, dans la Loire, le 11 juillet 2015.

Le site Le Corbusier à Firminy, dans la Loire, le 11 juillet 2015.

© CELIK ERKUL / MAXPPP

Une maison de la culture, une unité d’habitation, un stade municipal, une église et une piscine. C’est tout cet ensemble architectural qui porte le nom de site Le Corbusier à Firminy, dans la Loire. Il s’agit du plus grand ensemble architectural d’Europe conçu par l’architecte. Seule la maison de la culture a été achevée de son vivant, en 1965. Toujours en activité, elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2016.

L’unité d’habitation, la cinquième construite dans le monde, comporte un théâtre en plein air ou encore une école maternelle avec un appartement témoin ouvert aux visiteurs. Dernier édifice à voir le jour : l’église Saint-Jacques dont le chantier s’est ouvert en 1973 pour se terminer en 2006. Elle comporte une particularité, l’acoustique de sa nef avec 11 secondes d’écho. Une piscine et un stade complètent cet ensemble. Ce dernier est le seul stade à être classé Monument historique en France.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source France 3

Related posts

les écolos dans la rue à Grenoble, Annecy et Chambéry

adrien

Semaine de la qualité de vie au travail, quelles leçons de la crise à retenir

adrien

comment bien trier ses déchets

adrien