royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

sélection officielle, dates, films… Toutes les infos à connaître sur le festival du film d’animation d’Annecy 2022



La 46e édition du festival international du film d’animation d’Annecy se tiendra du 13 au 18 juin dans plusieurs lieux de la ville. Cette année, 10 films, sur une centaine de longs-métrages soumis, sont présentés en compétition officielle.

Après des mois rendus compliqués par la crise sanitaire, le festival international du film d’animation d’Annecy s’apprête à retrouver tout son public du 13 au 18 juin prochain.

« J’aimerais rappeler l’état d’esprit dans lequel nous avons travaillé ces derniers mois. Je crois que nous avions à cœur d’enfin tous nous retrouver pleinement, totalement, de renouer avec l’âme de ce festival fait de rencontres et de partage, de faire à nouveau vibrer les salles de cinéma », a indiqué Mickaël Marin, directeur du festival.

Dix films, sur une centaine de longs-métrages soumis à l’organisation, ont été sélectionnés pour être présentés en compétition officielle. Pour Marcel Jean, « la sélection 2022 du festival est diversifiée et surprenante. Elle témoigne de la vitalité du cinéma d’animation et de l’exceptionnel développement de la production mondiale au cours des dernières années ».

Les dix films présentés en compétition officielle sont : 

  • Charlotte, d’Eric Warin, Tahir Rana (pays : Belgique, Canada, France).
    Synopsis : L’histoire de la peintre juive-allemande Charlotte Salomon, décédée à Auschwitz à l’âge de 26 ans, racontée dans un film qui permet de découvrir un tempérament artistique exceptionnel.
  • Goodbye, DonGlees ! d’Atsuko Ishizuka (pays : Japon).
    Synopsis : une histoire d’amitié et un récit d’initiation. Drôle, émouvant, proche de la nature, un film qui plaira aux amateurs d’anime.
  • Interdit aux chiens et aux Italiens, d’Alain Ughetto (pays : France, Italie).
    Synopsis : Luigi Ughetto quitte le Nord de l’Italie et traverse les Alpes pour entamer une nouvelle vie en France.
  • Le Petit Nicolas – Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? d’Amandine Fredon, Benjamin Massoubre (pays : France, Luxembourg).
    Synopsis : un grand film populaire qui permet de retrouver la verve de Goscinny et le trait de Sempé.
  • Misaki no Mayoiga, de Shinya Kawatsura (pays : Japon).
    Synopsis : l’adaptation soignée d’un roman de Kashiwaba. Ce long-métrage ravive le souvenir du tragique tremblement de terre de 2011 et du tsunami qui a suivi.
  • My Love Affair with Marriage, de Signe Baumane (pays : États-Unis, Lettonie, Luxembourg).
    Synopsis : les chansons hypnotiques des sirènes autoritaires de la mythologie convainquent Zelma, une jeune fille fougueuse, de se lancer pour 23 ans en quête de l’amour parfait et du mariage qui dure.
  • Nayola, de José Miguel Ribeiro (pays : Portugal, Belgique, Pays-Bas, France).
    Synopsis : le récit de trois générations de femmes frappées par la guerre en Angola, où le passé et le présent s’entrelacent.
  • ­Saules aveugles, femme endormie, de Pierre Foldes (pays : Canada, France, Luxembourg).
    Synopsis : un chat perdu, un crapaud géant volubile et un tsunami aident un attaché commercial sans ambition, sa femme frustrée et un comptable schizophrène à sauver Tokyo d’un tremblement de terre.
  • L’Île, d’Anca Damian (pays : Roumanie, France, Belgique).
    Synopsis : une fable musicale colorée, poétique et drôle, sorte de mélange entre « Le Petit Prince », « Robinson Crusoé » et les Monty Python.
  • Unicorn Wars, d’Alberto Vazquez (pays : Espagne, France).
    Synopsis : une armée d’oursons forme et endoctrine de jeunes recrues pour la guerre contre les licornes. Les frères Célestin et Dodu vont être envoyés en mission dangereuse pour sauver la Forêt Magique où vivent les licornes.

Le film d’ouverture, projeté le 13 juin prochain, sera Les Minions 2 : Il était une fois Gru. Le festival présentera également les premières images de Spider-Man : Across the Spider-Verse (première partie), Le Chat Potté 2 : la Dernière Quête et Ernest et Célestine, le voyage en Charabie.

Le film Buzz l’éclair des studios Disney et Pixar sera également projeté en avant-première mondiale en présence du réalisateur Angus MacLane et de la productrice Galyn Susman.

De nombreuses séances de dédicaces, des expositions et des projections en plein air seront organisées pendant cette semaine festivalière.

Créé en 1960, le Festival d’Annecy est le rendez-vous majeur du cinéma d’animation dans le monde, tout comme son marché international qui réunit chaque année les plus grands studios dédiés à l’image animée.

Après deux ans de pandémie, ce festival revient à son format habituel du 13 au 18 juin et promet « un feu d’artifice de créativité et de diversité ». Une sélection de longs-métrages « Contrechamp » est aussi proposée. Tout comme les « séances Midnight specials » qui s’adressent exclusivement à un public averti.

Toutes les informations et les horaires des séances sont à retrouver sur le site du festival.





Source France 3

Related posts

un épisode moins visible à l’oeil nu, mais un impact flagrant sur la neige

adrien

comment un collège près d’Annecy organise des cours d’EPS… en montagne

adrien

après un mois de juillet morose, les stations des Alpes s’attendent à une hausse de fréquentation en août

adrien