royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

un foyer de grippe aviaire « hautement contagieuse » détecté chez un éleveur de volailles, des mesures de prévention adoptées


Le département de la santé du canton de Genève a indiqué, ce lundi 29 novembre, avoir détecté un foyer de grippe aviaire « hautement contagieuse » chez un éleveur amateur du canton de Zurich. D’importantes mesures sanitaires ont été mises en place pour éviter tout risque de contamination.

Un foyer d’influenza aviaire « hautement contagieuse » a été détecté chez un éleveur de volailles amateur du canton de Zurich, a annoncé le département de la sécurité, de la population et de la santé (DSPS) du canton de Genève ce lundi 29 novembre.

Le service vétérinaire suisse a adopté des mesures préventives sur l’ensemble de son territoire : « À partir du 29 novembre et au moins jusqu’au 31 janvier 2022, les aviculteurs, amateurs et professionnels, le long du Rhône et des rives du lac devront prendre des mesures afin d’éviter tout contact avec les oiseaux sauvages », indique un communiqué.

Même si la maladie ne présente pas de danger pour l’homme, les cas de grippe aviaire se multiplient partout en Europe depuis fin octobre, en lien avec la saison de migration, et peuvent avoir une influence sur l’avifaune.

Pour éviter tout contact entre la volaille domestique et la faune sauvage, les services suisses ont mis en place une « bande géographique » d’un kilomètre autour du lac Léman et du Rhône.

Dans cette zone de contrôle, les mesures sanitaires sont les suivantes :

  • Les volailles domestiques doivent être alimentées et abreuvées en des emplacements inaccessibles aux oiseaux sauvages ;
  • Les aires de sorties, y compris les bassins, doivent être protégées contre les oiseaux sauvages à l’aide de filet d’un maillage maximal de 4 cm ;
  • Si les mesures ci-dessus ne peuvent être respectées, la volaille domestique doit être détenue dans des poulaillers ou autres systèmes d’élevage clos ;
  • Des mesures d’hygiène complémentaires telles que le port de chaussures et de survêtement pour les travaux dans la volière et un nettoyage régulier des mains et du matériel après les manipulations doivent être mises en place.

Dans le reste du canton de Genève, les animaux morts et ceux porteurs de signes particuliers de maladie doivent être consignés et annoncés à un vétérinaire.

« Pour les exploitations détenant moins de 100 animaux, une mortalité supérieure à 2 individus péris en 48 heures doit être annoncée », poursuit le communiqué.

Parmi toutes les autres mesures, il est indiqué que tout détenteur de volailles, amateur ou professionnel, non enregistré doit déclarer son élevage « dans les plus brefs délais » à l’Office cantonal de l’agriculture et de la nature.





Source France 3

Related posts

il loue sa voiture sur Snapchat et enlève le client qui lui rend le véhicule endommagé

adrien

Dylan Teuns remporte la 8e étape au Grand-Bornand en solitaire, Tadej Pogačar s’empare du maillot jaune

adrien

suivez le débat diffusé sur France 3 dès 21h05

adrien