royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

un millier de personnes manifestent devant la préfecture contre les nouvelles mesures sanitaires


Ce mercredi 14 juillet, plusieurs centaines de personnes sont rassemblées devant la préfecture de Haute-Savoie. Avec cette mobilisation spontanée, les manifestants dénoncent l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire, qu’ils considèrent comme une privation de leurs libertés.

En ce jour de fête nationale, plusieurs milliers de personnes ont manifesté spontanément en France pour protester contre les annonces d’Emmanuel Macron sur le pass sanitaire, la vaccination et la « dictature« .

C’est le cas par exemple à Paris, Montpellier, Marseille, Valence, mais à aussi à Annecy.

Depuis le début de l’après-midi, un millier de personnes sont rassemblées devant la préfecture de Haute-Savoie. Cette mobilisation imprévue n’avait pas été déclarée aux autorités. L’appel au rassemblement pourrait s’être propagé directement sur les réseaux sociaux.  

Dans la foule, de nombreuses pancartes dénoncent une privation des libertés individuelles. Les manifestants scandent « Macron Démission » et « Non au pass sanitaire« .

Contactée, la préfecture de l’Isère qui est de permanence en ce jour férié, « condamne avec la plus grande fermeté » cette mobilisation. Elle confirme la présence de 1000 à 1200 manifestants dans le centre d’Annecy. 

Selon les autorités, les grilles d’entrée de la préfecture ont été forcées et cassées. Environ 200 manifestants sont entrés dans la cour du bâtiment et occupent le perron. Des soignants en blouse blanche sont également présents dans le cortège.

Vers 16h30, à l’heure où nous écrivons ces lignes, la foule semble commencer à se diriger vers la mairie d’Annecy. La circulation est actuellement bloquée entre la préfecture, le centre Bonlieu et l’hôtel de ville. 

Vers 16h30, les manifestants se dirigent vers l'hôtel de Ville.

Vers 16h30, les manifestants se dirigent vers l’hôtel de Ville.

© Jordan Guéant / France 3 Alpes

En Haute-Savoie comme ailleurs, les manifestants s’insurgent contre les nouvelles mesures sanitaires annoncées par Emmanuel Macron ce lundi 12 juillet. Le chef de l’Etat a annoncé la mise en place d’une obligation de se faire vacciner pour les soignants et d’autres professions, ainsi que l’extension massive du pass sanitaire à la plupart des lieux publics. 

 

Cet article sera mis à jour en fonction de l’évolution de la situation

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source France 3

Related posts

Garmisch, dernière station avant les Mondiaux pour les descendeurs

adrien

L’ensemble de la région Auvergne Rhône-Alpes placée en vigilance orange orages

adrien

les gendarmes démantèlent un réseau international de trafic de drogue sur le darknet

adrien