royalparcevian.com
Image default
Haute Savoie

un nouveau foyer de contamination au coronavirus identifié suite à un mariage à Annecy


Suite à une fête de mariage sur un bateau sur le lac d’Annecy le 14 juillet, 13 personnes ont été testées positives au coronavirus. Les autorités appellent à la plus grande vigilance cet été, pour éviter un rebond de l’épidémie.

Ils étaient une cinquantaine, le 14 juillet dernier, à célébrer un mariage sur le Cygne, l’un des navires de la compagnie des bateaux d’Annecy. Deux jours plus tard, l’un des convives est testé positif au coronavirus. 

L’Agence Régionale de Santé, via sa cellule de « contact tracing », a alors identifié 90 personnes contact pouvant avoir été contaminées. Celles-ci ont été invitées à effectuer un dépistage.

Douze convives supplémentaires se sont avérés positifs.

Parmi eux, « une personne est hospitalisée en réanimation hors de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans sa région d’origine », explique l’ARS.

Les investigations se poursuivent pour identifier d’autres personnes susceptibles de faire partie de cette chaîne de contamination, autour des douze nouveaux cas. A chaque fois, les personnes contact sont invitées à effectuer un test de dépistage et à observer un isolement avec respect strict des gestes barrières.

 

Les croisières promenades continuent à bord du Cygne, sur le lac d'Annecy.

Les croisières promenades continuent à bord du Cygne, sur le lac d’Annecy.

© Marion Feutry – France 3 Alpes

 

Les soirées privées annulées sur les bateaux de la compagnie d’Annecy 

Les trois salariés de la compagnie des bateaux d’Annecy présents lors de la fête ont eux aussi été testés. Il s’agit d’un commercial, du pilote et d’un agent de sécurité. Ils se sont avérés négatifs mais ont été placés en arrêt de travail jusqu’à mardi prochain.
 
Les bateaux sont désinfectés une à deux fois par jour, assure la compagnie. Le Cygne a, lui, fait l’objet d’une désinfection poussée suite au mariage.

Le président de la compagnie de navigation a pris la décision d’annuler les autres soirées privées qui étaient prévues sur les bateaux.

 
« On va mettre l’accent sur les promenades », indique Philippe Gausset. « Notre priorité, c’est la sécurité », ajoute-t-il.

 

 

Eviter un rebond de l’épidémie

Dans ce contexte, l’Agence Régionale de Santé invite la population à la plus grande vigilance. 
 
« Afin d’éviter tout rebond, il apparait indispensable que nous adoptions collectivement et rigoureusement les mesures de prévention, respect de la distance physique, lavage des mains, port du masque dans les espaces collectifs clos, éviter embrassades et serrage de mains…Certes, il est difficile de renoncer à un week-end en famille ou à des jours de vacances à cause d’un test positif mais ceux d’entre nous, qui sont confrontés à cette situation, peuvent l’épargner à beaucoup d’autres, à commencer par leurs proches », explique l’ARS dans un communiqué.
 


La cellule de crise Covid réactivée à Grenoble 

208 foyers de l’épidémie étaient encore actifs en France au 21 juillet, d’après la Direction générale de la Santé.

Face à la recrudescence des cas de contamination, la cellule de crise Covid va être réactivée au sein du CHU de Grenoble dès lundi prochain.

Les autorités rappellent également que toute personne présentant des symptômes doit se faire dépister via un test virologique, se mettre à l’isolement et informer son entourage et les personnes avec qui elle a été en contact.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source France 3

Related posts

CARTE. Coronavirus COVID 19 : voici où se trouvent les 1334 malades hospitalisés en Auvergne-Rhône-Alpes

adrien

CARTE. Coronavirus COVID 19 : voici où se trouvent les 1404 malades hospitalisés en Auvergne-Rhône-Alpes

adrien

plus court mais hyper-montagneux, les meilleurs coureurs attendus avant le Tour de France

adrien