royalparcevian.com
Afrique

Comment louer une voiture en Tunisie ?

location voiture

Tunisie est un pays prisé par de nombreux touristes. Ce secteur représente un chiffre assez important de son économie et offre plus de 340 000 emplois pour la population. Si vous voulez visiter ce beau pays, le mieux c’est de vous déplacer en voiture de location. En effet, c’est plus pratique pour être libre d’aller partout, sans devoir définir à l’avance votre emploi du temps.

Où et comment louer une voiture ?

Le meilleur moyen, c’est de réserver une voiture depuis une agence dans votre pays d’origine. Vous pourrez aussi aller sur des sites de location de voiture comme Anouar Rent A Car. Si vous préférez vous laisser porter par les sensations, il est possible de trouver des agences de location à l’aéroport de Carthage. Vous pourrez aussi trouver des offres dans les villes les plus proches. La plupart des grandes cités compte des agences qui louent à la journée, mais aussi pour plus longtemps. D’ailleurs, le prix a tendance à régresser en fonction de la durée. Si vous recherchez les meilleurs prix, il existe des plateformes qui présentent divers offres sur internet.

Les conditions de location de voiture en Tunisie

Mais louer une voiture en Tunisie requiert quelques conditions et nécessite de prendre certaines précautions. A part les critères cités par la loi, les agences ont aussi leurs propres règlements. On citera par exemple ceux qui préfèrent des clients plus âgés, prétextant que les jeunes sont plus aventureux. A la base, les conditions mises en place par l’Etat tunisienne sont les suivantes :

  • Avoir un permis de conduire national ou international,
  • Avoir une carte d’identité ou un passeport,
  • L’ancienneté du permis doit être supérieure à 48 mois,
  • Etre âgé de 21 ans ou plus,
  • Faire la réservation au nom du conducteur.

Comme partout ailleurs dans le monde, il est important de vous informer de tous les détails. Vérifiez l’état de la voiture avant de signer un contrat. N’hésitez pas à signaler le moindre problème pour éviter de payer des frais de dommage supplémentaires.